IMG-LOGO
Accueil Article Régies financières : Grande assemblée générale ce mardi 20 octobre
Economie

Régies financières : Grande assemblée générale ce mardi 20 octobre

par BITOLI Valérie - 19 Oct 2020, 17:25 479 Vues 0 Commentaires
IMG Les agents appelés à la mobilisation des grands jours.

Ils sont  décidés à mener le combat jusqu’au bout.  Les syndicats des régies financières réunis au sein de la  Fédération des Collecteurs des Régies Financières (FECOREFI) appellent désormais  les agents à prendre part   à  une grande assemblée générale, demain mardi à 10 heures,  au messe des douanes sis à Oloumi.

 

Sylvain Ombindha Talheywa III, Secrétaire général  et porte-parole de la Fecorefi, indique  que ce grand rassemblement sera décisif dans la suite de leur mouvement d’humeur.  Les agents vont devoir choisir entre un arrêt total de l’ensemble des activités et une reprise du travail sans avoir obtenu la moindre satisfaction. La dernière hypothèse semble être  peut envisageable eu égard au climat  délétère qui règne désormais dans les mamelles de l’Etat.  Les ministres de tutelles  Jean Marie Ogandaga (Economie),  Sosthène Ossoungou Ndibangoye (Budget) et Vincent de Paul Massasa (Pétrole) sont ouvertement accusés de faire pourrir la situation alors que le cahier de charges est depuis le 13 juillet 2020 sur leur table. 

 

Des points de revendications portant entre autres, sur  la régularisation des situations administratives, la publication des résultats des audits des effectifs et des  primes réalisés en 2018 et l’organisation des assises tripartite présidence de la République-Gouvernement et partenaires sociaux. «  Nous voilà au 14 octobre 2020, soit trois mois après, aucune réponse pertinente, concrète et pérenne n’a été apporté à nos revendications. Mieux, depuis le mois de septembre nous assistons à ce qui, s’apparenterait à une banqueroute de l’Etat » dégaine le porte de la Fecorefi dans son communiqué parvenu à notre rédaction.  Chaud devant !

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires