IMG-LOGO
Accueil Article (Santé) L'ambulance de Malinga portée disparue depuis plusieurs mois retrouvée à Libreville
Société

(Santé) L'ambulance de Malinga portée disparue depuis plusieurs mois retrouvée à Libreville

par BITOLI Valérie - 08 Oct 2020, 18:47 1072 Vues 0 Commentaires
IMG L' ambulance stationnée dans un quartier de Libreville.

L'ambulance du centre médical de Malinga, chef lieu de la Louetsi Bibaka, est depuis plusieurs mois recherchée par les habitants. Or des informations, laissent croire que le véhicule serait en circulation à Libreville. Il a été plusieurs fois aperçu dans la zone des Trois quartiers.

 

Par Wilfrid Kombe Nziengui

 

« Les malades meurent faute de ne pas  être évacués à Bongolo ou Mouila. Depuis plusieurs mois, l'ambulance a disparu. On ne nous dit rien sur sa destination » s’indigne un notable de la localité de Malinga, chef lieu de la Loetsi Bibaka. Depuis plusieurs mois, l'ambulance du centre médical de Malinga serait portée disparue. Faute de ne pas d'être évacués, les patients de l'hôpital, du moins les cas les plus graves décèdent. L'ambulance dont le rôle est de transporter les malades vers d'autres localités dotées de structures sanitaires plus appropriées, aurait été détournée.

 

Selon plusieurs sources, le véhicule serait en circulation à Libreville, il serait pour la plupart du temps stationné devant un domicile au Trois quartiers, dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville alors qu'il avait curieusement disparu du parking du centre hospitalier régional de Mouila. À ce qui se dit, l'ambulance serait détenue par un particulier qui l'aurait illégalement réformée,   avec la complicité de certains responsables du centre hospitalier régional de Mouila.

 

Étant le seul véhicule, le médecin, chef du centre médical de Malinga se serait opposé plusieurs fois à la reforme de ce bien de l'Etat. Mais les décisions venant d'ailleurs, la démarche de l'hôpital de Malinga n'a pas prospéré. Guy Patrick Obiang à nouveau interpellé pour remédier à cette situation.

 

(Affaire à suivre)

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires