IMG-LOGO
Accueil Article Scorpion : la compagne de Brice Laccruche Alihanga en détention
Politique

Scorpion : la compagne de Brice Laccruche Alihanga en détention

par BITOLI Valérie - 30 Jan 2020, 11:53 1118 Vues 0 Commentaires
IMG BLA acculé par le régime à travers la détention de sa compagne.

Sonia Minko, la compagne de l’ex directeur de cabinet d’Ali Bongo est depuis trois jours en détention à la direction générale des contre-ingérences militaire (B2).

L’information a été donnée hier par l’un des avocats de Brice Laccruche Alihanga. Me Ange Kevin Nzigou a dévoilé, lors du point de presse consacrée pour l’essentiel aux dénonciations des actes de violences perpetrées sur Patrichi Tanasa, que la compagne de l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo est depuis quelques jours arrêtée.  Si l’avocat n’a pas voulu longuement s’étaler sur cette arrestation, il va néanmoins relever que  cette interpellation et la mise en cellule de cette proche de BLA marque bien la volonté (du pouvoir) de monter d’une marche en plus vers la violation des droits essentiels de ses clients.

 

Pour le site  en ligne Matin d’Afrique,  Sonia Minko, compagne et mère de deux enfants avec BLA, est gardée à vue dans les  locaux de la direction générale des contre-ingérences militaire, depuis le lundi 27 janvier.  Le site en ligne croit savoir que l’interpellation de la dame de 26 ans serait consécutive à des soupçons de complicité  des destinations prises par l’argent supposé détourné par BLA.  A cet effet, Matin d’Afrique argue que c’est dans une des villas construites par BLA et occupé par Raphaél Nze Minko (frère aîné de Sonia Minko) que les enquêteurs avaient découvert une partie de l’argent prétendu détourné.

 

Entre temps,  le beau frère de BLA a depuis le début de cette affaire quitté le territoire national. Pour rappel, lors de la fouille du domicile qu’il occupait, les officiers de police judiciaire (OPJ) avaient retrouvé, en décembre 2019,  trois coffres -forts enfouis à 40 cm du carrelage. 

 

Autant d’éléments d’informations,  qui d’après une source judiciaire, laissent pensé que la compagne de BLA  en sait beaucoup sur les mouvements bancaires de son compagnon.  Même si beaucoup d’observateurs pensent que le régime (soupçonné à tort ou à raison) d’être derrière cette interpellation fait payer à BLA  sa récente plainte  en France contre X pour des faits de détention arbitraire, violences volontaires et menaces de mort. D’ailleurs, la justice française va décider dans les prochaines semaines de la recevabilité ou non de cette plainte

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires