IMG-LOGO
Accueil Article Sit-in des syndicats au ministère du Budget : Les partenaires sociaux mettent la pression !
Société

Sit-in des syndicats au ministère du Budget : Les partenaires sociaux mettent la pression !

par BITOLI Valérie - 12 Nov 2020, 11:54 484 Vues 0 Commentaires
IMG Les centrales syndicales au ministère du Budget.

Les  centrales syndicales des agents  publics de l’Etat se sont mobilisées hier, mercredi 11 novembre, au ministère du Budget. Objectifs; exiger du gouvernement l’application des recommandations du Forum de la Fonction publique.

 

Ils ont formé une plate-forme revendicative plus conséquente afin de défendre les  intérêts communs des fonctionnaires Gabonais. Hier, mercredi 11 novembre,  plusieurs leaders syndicaux et leurs syndiqués ont investi le ministère du Budget  pour une assemblée générale dite décisive.

 

Le syndicat national des agents de la Fonction publique (SYNEFOPRA), dirigé par Régis Malembe, la Confédération syndicale des régies financière (COSYREF) de Roberto Carlos et  de Wilfried Erisco Mvou Ossialas ainsi que le mouvement Machette Syndicale des travailleurs vaillants gabonais (MSTVG) de Pierre Mintsa revendiquent dans l’immédiat le l’application par le gouvernement des résolution du Forum de la Fonction publique.

 

Lesdites résolutions portent entre autres sur le versement des bonifications, la régularisation des situations administratives  (l’attribution des postes budgétaires et matricules soldes aux ayant droit), l’arrimage de la pension retraite, le paiement des rappels soldes des retraités. Ces revendications, indique la plateforme syndicale,  représentent  des points dont les réponses doivent être données à court terme. C’est-à-dire dans la période allant du début septembre au 31 décembre 2020.  Or à ce jour,  leur applicabilité traîne au niveau du gouvernement après la remise des résolutions au Premier ministre, Rose Christiane Ossouka.   Les syndicalistes comptent à travers la multiplication des assemblées générales au sein des différents départements ministériels accentuer la pression sur l’exécutif.    

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires