IMG-LOGO
Accueil Article Sixième report d’audience: les ex-employés d’Exterran crient au dilatoire
Société

Sixième report d’audience: les ex-employés d’Exterran crient au dilatoire

par BITOLI Valérie - 19 Nov 2020, 05:36 112 Vues 0 Commentaires
IMG La société Exterran.

Soixante-sept ex-salariés de la société parapétrolière Exterran ont subi lundi un 6e renvoi de leur audience à la Cour d'appel de Port-Gentil dans leur procédure contre l'entreprise américaine. En justice depuis 2015, les ex-employés réclament le paiement d'un passif de près de 2 milliards de FCFA à la compagnie. Qu’est-ce qui motive ce 6e report, sachant que la loi ne prévoit que deux renvois?

 

"Nous entamons la 6e année de procédures. L'audience prévue ce lundi a été renvoyée au 7 décembre 2020. Il s’agit du 6e renvoi devant la Cour d’Appel," explique un délégué des salariés Jean de Dieu Ngoua Nzoghe à Topinfos.

 

En justice depuis 2015, pour réclamer près de 2 milliards de FCFA de passifs impayés (des violations de droits constatés par l’inspection du travail), 67 ex-salariés d’Exterran ont été déboutés en première instance et ont fait appel de la décision le 3 mars 2020. Un des cas d’employés a fait un pourvoi en cassation. L’avocat de ces ex-employés est Me Farafina Boussougou, aussi avocat du syndicat des travailleurs du pétrole, l’ONEP.

 

Dans un document consulté par Topinfos, le ministère du Travail demandait à Exterran de régler les droits légaux, de donner les certificats de travail et de payer les passifs qui opposent l’entreprise aux travailleurs avant le 31 mars 2015. La société américaine de services pétroliers Exterran était arrivée au Gabon en 2006 et avait licencié son personnel à partir de 2015, sous la direction de Jacob Nfogom. Les ex-salariés se plaignent de ne pas avoir de nouvelles de ce dernier, afin de savoir, au moins, s’il est toujours en poste dans la boîte.

 

La loi ne prévoit que deux renvois

 

Joint par Topinfos, l'avocat d'Exterran, Me Chansel Guissiga, n'a pas donné suite aux demandes d’informations de Topinfos concernant ce sixième report d’audience.  "La partie adverse dit qu’elle n'est pas prête. Mais elle n’est jamais prête. Ils font dans le dilatoire," estime M. Ngoua Nzoghe. La loi ne prévoit en effet que deux reports d'audiences, avec justifications, certains magistrats acceptant jusqu’à trois reports. Qu’est-ce qui justifie cet énième renvoi? Les conseils d’Exterran ou des salariés n’ont pas répondu aux demandes d’explications de Topinfos.

 

Les ex-salariés d'Exterran se sentent donc totalement lésés par la justice, allant jusqu’à soupçonner des pratiques de corruption pour expliquer les lenteurs sur leur dossier. Quant à la défense d’Exterran, Me Chansel Guissiga et Me Yenou Solange, des conclusions de ces avocats consultées par Topinfos et datant de février 2019 demandent au tribunal de faire payer 10 millions de FCFA à M. Ngoua Nzoghe, pour vouloir "soutirer des fonds” à la société, “les sommes dues” par l’entreprise ayant été “soldées” selon eux.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires