IMG-LOGO
Accueil Article SNLS : Pas d’argent pour les anciens agents, mais des pistes de solutions
Société

SNLS : Pas d’argent pour les anciens agents, mais des pistes de solutions

par BITOLI Valérie - 02 Jul 2020, 12:57 227 Vues 0 Commentaires
IMG Une vue des anciens agents de la SNLS lors du mouvement d'humeur en janvier 2019.

Les anciens employés de la SNLS ont été reçus à la Société nationale immobilière (SNI), le 30 juin à Libreville, au sujet du paiement de leurs droits sociaux.

Dans l’espoir de percevoir enfin leurs droits sociaux, après un an d’attente, les anciens employés de la Société nationale des logements sociaux (SNLS) se sont rendus à la Société nationale immobilière (SNI), le 30 juin à Libreville. Malheureusement, ces derniers sont repartis bredouilles. «La SNI n’a pas d’argent», a affirméHermann Kamonomono, l'actuel directeur général de la SNI, dont la société a absorbé la SNLS en 2019, bien que la décision ait été adoptée en 2018. «Cette situation est consécutive à la crise du Covid-19», a ajouté , le directeur général de la SNI.

 

Le processus de fusion-absorption entre la SNI et la SNLS avait été adopté en conseil des ministres le 16 novembre 2018. Après ce processus, une trentaine de salariés de sont retrouvés dans la précarité. Depuis, ils espèrent toujours le paiement de leurs droits, estimés à près de 400 millions de FCFA. Face à l’incapacité de débloquer ce montant, la SNI a fait des propositions aux anciens agents de la SNLS.

 

La première consiste pour les ex-salariés de la SNLS de se muer en commerciaux pour la vente de parcelles. Les fonds récoltés permettraient ainsi à la SNI d’épurer tout ou une partie des droits dus aux anciens. L’autre proposition est la mutation des droits en parcelles. «Pour ceux qui choisissent cette option, nous sommes prêts à le faire dans les meilleurs délais. Car, encore une fois, notre difficulté est de sortir du cash», a déclaré Hermann Kamonomono.

 

Par ailleurs, les agents recevront incessamment les titres fonciers d’une parcelle de 500 m2, rentrant dans le cadre de leurs droits. Les anciens agents de la SNLS et la SNI se retrouveront dans 14 jours pour faire le point.

 

(Affaire à suivre)

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires