IMG-LOGO
Accueil Article Sobraga : Le PDG, Fabrice Bonatti contaminé au Covid-19
Société

Sobraga : Le PDG, Fabrice Bonatti contaminé au Covid-19

par BITOLI Valérie - 07 Apr 2020, 21:17 371 Vues 0 Commentaires
IMG La panique s'installe au sein de la Sobraga.

Dans un communiqué publié ce jour, la Sobraga annonce la contamination au Covid-19 du Pdg de la boîte, Fabrice Bonatti et du Secrétaire général, Xavier Jaffret.

L’information a pendant plusieurs heures fait le tour des réseaux sociaux faisant état d’une contamination au Coronavirus de l’ensemble du site d’Owendo du fait du retour de vacances de certains responsables de l’entreprise. Pour couper court à une rumeur de plus en plus persistante et même dénigrante pour l’entreprise, la direction de la Société des brasseries du Gabon (Sobraga) a finalement  publié,  ce mardi 07 avril, un communiqué dans lequel il confirme l’existence de certaines contaminations dans l’entreprise. Avant par la suite d’infirmer les informations relatives à propagation virus dans l’ensemble du site.
 

Il s’agit d’après le communiqué, du directeur général  de l’entreprise,  Fabrice Bonatti  et de son Secrétaire général, Xavier Jaffret. Le premier a été contaminé lors de son séjour en France et  le second  au Gabon.  La Sobraga souligne par la suite que le Pdg Bonatti a été placé en confinement et a suivi le traitement recommandé. «  Sa guérison est aujourd’hui complète », précise le communiqué.  Quant au Secrétaire général,  la Sobraga fait savoir qu’il est actuellement maintenu en confinement et placé sous traitement. Les collaborateurs avec qui ce dernier a été en contact sont également  placés en confinement préventif.

 

La Sobraga indique cependant qu’il n’y aucun risque de contamination avec les boisons produites par la société : « En effet, il n’existe aucun contact direct entre les employés et les produits, de la fabrication à la mise en palette en passant par l’embouteillage. Notre outil de production à la pointe de la technologie est entièrement automatisé, annulant ainsi tous les risques liés aux contacts entre les employés et les produits ».  Reste que ce communiqué ne lève pas les doutes sur le fait que les responsables de Sobraga auraient pendant plusieurs jours garder secrète l’information relative aux contaminations de ses responsables.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires