IMG-LOGO
Accueil Article Suivi des travaux de la Fonction publique : Les commissaires boudent les 250 mille de per diem
Société

Suivi des travaux de la Fonction publique : Les commissaires boudent les 250 mille de per diem

par BITOLI Valérie - 10 Aug 2020, 08:24 276 Vues 0 Commentaires
IMG Madeleine Berre a-t-elle doublée les commissaires ?

Les commissaires fustigent la modicité des sommes reçues au terme des travaux du suivi du Forum de la Fonction publique après plus de deux mois passés à l’EPCA.

 

Ils sont fâchés, tout en ayant l’impression d’avoir été doublés dans cette affaire. Les commissaires chargés de mener le suivi des travaux du Forum de la Fonction publique fustigent ouvertement les enveloppes qui leur ont été octroyés,  le vendredi dernier, au terme de plus de trois mois de travaux.  Les commissaires ont reçu la modique somme de 250 mille Fcfa chacun alors qu’ils attendaient bien plus eu égard à l’immensité de la tâche et à la longue période passée à réfléchir à l’Ecole de préparation des carrières administratives (EPCA), au PK11.

 

Question ; où est passé l’argent inscrit au budget pour la couverture des dépenses liés à ces   travaux ? D’après plusieurs indiscrétions, la somme dégagée (on parle de 20 millions de Fcfa) sortirait des poches  de la ministre de la Fonction publique, Madeleine Berre, en attendant que l’argent soit débloqué par les services du budget. 

 

Une explication qui a davantage  mis le feu aux poudres. «  Comment expliquer que pour des travaux prévus depuis le mois de février, le budget  ne soit pas disponible à temps ?  Nous sommes payés en monnaie de singe alors que si ce travail avait été confié à un cabinet privé, le gouvernement aurait dépensé des milliards », s’indigne un commissaire.   

 

La colère était si vive à l’EPCA qu’une altercation entre commissaires a eu lieu. Les  uns estimant qu’il est inconcevable de toucher à ces enveloppes quand d’autres indiquaient qu’il faut prendre l’argent en attendant mieux. Du reste, les commissaires menacent de bloquer les travaux de restitution si la totalité de leur pognon n’est pas reversée. Chaud, chaud devant !

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires