IMG-LOGO
Accueil Article Tony Ondo Mba destitué de la tête du RV : Les jeunes de Bitam se désengagent de toutes les activités du parti !
Politique

Tony Ondo Mba destitué de la tête du RV : Les jeunes de Bitam se désengagent de toutes les activités du parti !

par BITOLI Valérie - 28 Sep 2020, 18:19 2232 Vues 0 Commentaires
IMG Une vue des jeunes de Bitam.

Quelques heures après le renversement de Tony Ondo Mba de la tête du RV, ses soutiens politiques sont montés au créneau à Bitam pour indiquer leur désengagement de toutes activités du parti.

L’actuel bureau du RV ( Rassemblement pour la Restauration des Valeurs) vient de se tirer une balle dans le pied en destituant de la manière la plus honteuse  le président et fondateur de ce parti de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE). Alors que l’ex ministre de l’Energie,  Tony Ondo Mba séjourne à la prison centrale de Gros bouquet pour des présumés faits de malversations financières, les membres du parti dont il a été le fondateur ont, au cours d’un congrès extraordinaire, organisé le dimanche 27 septembre dernier, procédé à son éviction en installant Arsène-Edouard Nkoghe Nze à la tête du parti. 

 

Ce dernier, ex ministre délégué aux Sports et à l’Intérieur à l’époque de Brice Laccruche Aliangah et aujourd’hui député du cinquième arrondissement de la commune de Libreville, n’a pas eu de scrupules en renversant celui qui,   hier l’a fait roi. D’ailleurs, le nouveau président du RV n’         a pas manqué de jurer sa totale fidélité à Ali Bongo Ondimba et son soutien au Parti démocratique gabonais, histoire de bien marquer sa prise de pouvoir.

 

Une trahison inacceptable pour les jeunes de Bitam, sympathisants et soutiens de Tony Ondo Mba. Dans une déclaration lue le même dimanche, la  coalition des jeunes  de Bitam a ouvertement fustigé cette destitution : «  nous, soutiens de Tom 18 (Tony Ondo Mba)  de l’ensemble des quartiers de Bitam avons appris avec étonnement la destitution de notre leader politique Tony Ondo Mba qui à ce jour demeure le député de la commune de Bitam et par ailleurs le  président du RV bien que placé sous mandat de dépôt. Ainsi nous tenons à marquer notre indignation devant ce qui s’apparente à un complot orchestré par certains responsables du parti.  Par conséquent, au-delà de  la frustration, nous venons marquer notre désengagement de toutes activités politiques futures de ce parti dans la commune de Bitam. », indique le Collectif .

 

A travers ce désengagement aux allures de démission collective, les jeunes de Bitam entendent non seulement réaffirmer, au patron du RV en détention, leur soutien mais aussi  annoncer les couleurs  des prochaines batailles politiques à Bitam.  La libération de Tony Ondo Mba  est pour nombreux de ces jeunes, la condition de leur soutien au candidat du pouvoir.  Bitam rentre peut-être en rébellion et ce n’est pas Arsène-Edouard Nkoghe Nze qui va pouvoir renverser la donne.

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires