IMG-LOGO
Accueil Article Troisième voie : « le gouvernement n’a pas de politique de gestion de la maladie, il se contente d’effets de mode… »
Politique

Troisième voie : « le gouvernement n’a pas de politique de gestion de la maladie, il se contente d’effets de mode… »

par BITOLI Valérie - 26 Mar 2020, 17:54 438 Vues 0 Commentaires
IMG Ella Nguema et les siens accusent le gouvernement d'amateurisme.

Ainsi parlent les partis politiques se réclamant du centre. A l’occasion d’un point presse, ces derniers ont dénoncé les dérives du gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire.

 Ces dernières semaines,  le nombre de patients testés positifs au Covid-19 est passé d’un cas à sept, laissant désormais craindre  une dégradation continue de la situation dans le pays.  Les partis politiques se réclamant du centre ont, ce jeudi 26 mars, donné une déclaration de presse dans laquelle ils fustigent ouvertement l’amateurisme du  gouvernement dans la gestion de cette crise. Gérard Ella Nguema et les siens  constatent, pour le regretter, que la chaine de solidarité  nationale qui s’exprime pour le Chef de l’Etat et certains dignitaires de la République dans le cadre de  leurs difficultés de santé a du mal à s’exprimer de la même manière envers le citoyen lambda.

 

Les partis politiques en veulent pour preuve,  l’insuffisance  de la prise en charge des gabonais déjà victimes du Covid-19 et de le déficit de prévention sociale qui devrait se traduire par la distribution des kits additionnels de santé ( gans, gel hydro alcoolique, masques, etc) depuis le début de cette crise. Car, soulignent-ils, c’est seulement le 25 mars dernier, que ce matériel a été réceptionné, soit un  mois après la découverte des premiers testés positifs. «  Comment comprendre que lors d’une période aussi cruciale, que le gouvernement  n’ait pas prit  avec beaucoup de sérieux, la dangerosité de la pandémie ? », s’interrogent  les membres de la troisième voie. 

 

Les partis politiques, au regard de la situation actuelle, pensent  qu’il y  a bien plus de cas de contamination que laisse croire le gouvernement. Sinon, interroge le groupe, pourquoi ledit  gouvernement est-il à la recherche de tous ceux qui auraient pris le même vol que le cas en provenance de France et qui serait à ce jour décédé ?  « Cette chasse aux supposés contaminés, nous laisse penser que le gouvernement n’est pas encore en mesure de donner avec exactitude le nombre de  pré-supposés cas exposés  à la contamination », font remarquer les partis politiques.

 

Les centristes s’insurgent  par ailleurs, contre le fait que la lutte contre le Covid-19 soit devenue la seule préoccupation, laissant de côté toutes les autres situations sociales, économiques et politiques qui sont toutes aussi importantes que la lutte contre cette pandémie mondiale.  La troisième voie demande à cet effet, que le gouvernement se ressaisisse  en mettant en place des mesures sociales favorables au développement des activités  économiques  et à la vie sociale : «  Le Gabon n’est  pas obligé de faire comme tout le monde, chaque pays  a ses réalités sociétales. » assènent les centristes.  Puis de conclure : «  le gouvernement n’a pas de politique de gestion de la maladie, il se contente d’effets de mode. »

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires