IMG-LOGO
Accueil Article Usurpation de titre, débauchage de militants, promesses de promotion… Le PDG justifie les exclusions de ses membres
Politique

Usurpation de titre, débauchage de militants, promesses de promotion… Le PDG justifie les exclusions de ses membres

par BITOLI Valérie - 16 Dec 2020, 18:41 279 Vues 0 Commentaires
IMG Dodo Bounguendza décidé de faire le ménage dans le Pdg.

 

Doit-on s’étonner  que le Parti démocratique gabonais soit miné  de l’intérieur  par des comportements aussi répréhensibles qu’honteuses ?  A l’évidence  non, car le fonctionnement du parti au pouvoir n’est autre  que le        reflet d’un pays en décadence marqué par  la corruption morale  de sa classe  politique.  

 

Du coup, le découvre à travers l’affaire d’exclusion au sein du PDG  que les nominations et autres formes d’élévations sont l’objets de marchandes et d’arrangements obscurs.  Rien d’étonnant en vérité !  Sauf que cette fois-ci le directoire du parti a décidé de sanctionner les agents qui s’adonnent à ce genre de pratiques. Pour la plupart du muni fretin.  Il s’agit entre autres de Tinzi Bekatse ( Chef de service accueil),  Gaétan Pondot ( Chef de service adjoint), Georges Mibekoua ( agent au service accueil) et Bitou Karole Beti ( agent au service accueil).

 

Mais  alors que l’affaire fait grand bruit, Dodo Bounguendza  a décidé de communiquer en déballant sur la place publique, les choses cachées de l’ex parti de masses : «  les camarades mis en cause se sont rendus coupables des faits ci-après ; formulation de promesses de nomination et de promotion à l’endroit de plusieurs hauts cadres du  parti en contrepartie du versement de fortes sommes d’argent.  Usurpation du titre de chargé de mission du Camarade Secrétaire général, usurpation du titre d’agent des services spéciaux  du PDG,  débauchage de militants au profit d’une association de jeunes aux velléités hégémoniques ». 

 

Le parti au  pouvoir rajoute que les personnes concernées ont reconnu les accusations portées à leur encontre avant de se pouvoir en excuses.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires