IMG-LOGO
Accueil Article 1004 cas de contamination et 9 décès : les syndicats de santé exigent le Covid organics !
Société

1004 cas de contamination et 9 décès : les syndicats de santé exigent le Covid organics !

par BITOLI Valérie - 14 May 2020, 09:06 503 Vues 0 Commentaires
IMG Le Covid organics de plus en plus exigé au Gabon.

Alors que la courbe de contamination à la pandémie du Covid-19 ne cesse de grimper, des voix s’élèvent désormais dans le milieu de la santé pour exiger des commandes du Covid-organics.

La courbe de contamination ne cesse de grimper. Le Gabon a désormais dépassé  la barre des 1000 personnes contaminées. Précisément 1004 personnes sont touchées par le virus avec  9 neufs décès.  Des chiffres  de plus en plus inquiétants eu égard à l’échec du système de riposte déployé par le régime de Libreville.

 

Conséquence, les syndicats de santé montent désormais au   créneau pour exiger du gouvernement des commandes du Covid-organics,   remède contre le coronavirus découvert en Madagascar.  D’après le site en ligne Gabon-actu,  les bureaux exécutifs du Syndicat national  des personnels de santé ( Synaps) et le syndicat des personnels d’hygiène  et d’assainissement ( Synapha)  exigent désormais au Copil de valider et de commander l’arrivée du Covid-organics ou  de la Faracine remède trouvé au Gabon.

 

Or, le gouvernement Gabon semble plutôt s’inscrire dans une posture d’attententisme. De quoi ? Ou de qui ? Personne ne sait réellement.  Ce, alors que plusieurs pays africains ( le Sénégal, la Guinée Equatoriale, la  Guinée Bissau, le Congo-Brazzaville…) ont déjà passé leurs  premières commandes.

 

Mieux, le 05 mai dernier,  plusieurs chefs d’Etat Africains ; Félix Tshisekedi, RD Congo,  Abbel Fatah Al-Sisi, Egypte,  Paul Kagamé, Rwanda,  Cyril Ramaphosa, Afrique du Sud,  Ibrahim Boubacar Keita, Mali,  Macky Sall, Sénégal, Théodoro Obiang Nguema, Guinée Equatoriale,  Umaro Sissoco Emballo, Guinée-Bissau, Faure Gnassingbé, Togo et  Andy Rajoelina, Madagascar,   ont eu  une séance de travail par   visioconférence  pour discuter des  atouts du remède malgache et réfléchir sur une stratégie de riposte continental contra la pandémie.  Le Gabon,  comme  s’est désormais l’habitude,  a brillé par son absence. 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires