IMG-LOGO
Accueil Article Abus de confiance, blanchiment d’argent et recel : Franck Nguema rattrapé par la gestion de TV+
Politique

Abus de confiance, blanchiment d’argent et recel : Franck Nguema rattrapé par la gestion de TV+

par BITOLI Valérie - 26 Aug 2020, 10:47 953 Vues 0 Commentaires
IMG Franck Nguema au plus mal.

Esté en justice en juillet dernier par son cousin, Joseph Atomo, pour « abus de confiance, blanchiment d’argent et recel », l’actuel ministre des Sports est au plus mal.

Par Wilfrid Kombe Nziengui

 

Comme une sangsue, la gestion chaotique de Franck Nguema de la chaîne de télévision TV+ Gabon, lui colle à la peau. L'ancien Président directeur général de TV+ est à nouveau sous les projecteurs des médias. 

 

Pour preuve, dans sa parution en date du mardi 25 août dernier, Africa Intelligence, rapporte que  Joseph Atomo vient d’introduire une plainte contre X au tribunal judiciaire de Paris pour « abus de confiance, blanchiment d’argent et recel ». En ligne de mire de cette plainte, la gestion de la société par Franck Nguema. 

 

La plainte de Joseph Atomo contre son successeur Franck Nguema, est motivée suite à la découverte d'une dette de 905 millions de FCFA laissée par ce dernier après sa nomination au gouvernement en août 2019. Une grosse dette qui pour la nouvelle direction ne s’explique pas eu égard au payement des spots publicitaires par les entreprises de téléphonie mobile Airtel et Gabon Telecom dans la période de 2014-2018. Mais des montants dont n'aurait pas bénéficié la chaîne privée TV+.  Dans cette cagnotte, Airtel et Gabon Telecom auraient respectivement versé 757 millions de  FCFA et 214 millions FCFA. Question : ces importantes sommes d’argent auraient-elles été détournées ? Pour Joseph Atomo, c’est bien le cas.

 

 

Puisque dans ses révélations, le média  laisse entendre qu'au lieu que cet argent ait été éjecté dans le compte de TV+, c'est plutôt Régie Africa Network, une société appartement au ministre qui percevra la mane financière. Conséquence, Joseph Atomo  accuse désormais Franck Nguema d'avoir utilisé les revenus des ventes  publicitaires pour effectuer une transaction d'un montant  de près de 494 millions FCFA pour permettre à sa mère d'acquérir, en 2017, des parts dans un appartement de 130 mètres carré au 16e arrondissement de Paris. Des manœuvres jugées graves et qui selon l'actuel Président directeur général de TV+, auraient  occasionné la mauvaise santé financière de l'entreprise.

 

Du reste, dans un pays  qui se veut sérieux, au regard de telles accusations, l’actuel ministre des Sports aurait déjà déposé sa démission à défaut d’être demis de ses fonctions eu égard à la salisure  jetée sur l’ensemble du gouvernement. Mais nous sommes au Gabon, l’éthique et la déontologie ne sont que des vains mots.

 

(Affaire à suivre)

 

 

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires