IMG-LOGO
Accueil Article Barro Chambrier : « Dans la situation actuelle, une période de transition s’impose… »
Politique

Barro Chambrier : « Dans la situation actuelle, une période de transition s’impose… »

par BITOLI Valérie - 18 Aug 2020, 08:53 242 Vues 0 Commentaires
IMG Barro Chambrier appelle à une transition pour sortir le pays de l'impasse.

Ainsi parle le président du Rassemblement pour la patrie et la modernité dans son discours en lien avec la célébration du 60 e anniversaire de l’ascension de notre pays à l’indépendance.

Un diagnostic  lucide et réaliste de la situation chaotique dans laquelle le pays est plongé. Alexandre Barro  Chambrier n’a pas fait dans la langue de bois pour dire que plus rien ne va. Et qu’au moment où  le pays célèbre  le 60 e anniversaire de son ascension à l’indépendance, Ali Bongo à la tête du pays depuis plus d’une décennie, a dilapidé les acquis des pères fondateurs.  « Ali Bongo a précipité notre pays dans une grave crise multidimensionnelle jamais égalée »  dégaine, le président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM).  

 

Avant de relever que le Gabon est aujourd’hui  marqué par la détérioration de sa situation économique, la destruction du système éducatif,  la montée du chômage, en particulier des jeunes, et la multiplication des grèves perlées dans de nombreux secteurs d’activités.  Le Professeur en Economie relève en outre,  que ce chaos est la résultante des choix hasardeux, d’une absence de leadership au sommet de l’Etat, mais également d’une profonde division de la Nation causée par le nihilisme du pouvoir en place avec pour conséquence, entre autres, un climat politique des plus délétères. 

 

D’où l’appel  au ressaisissement que lance Barro Chambrier : « Nous n’avons pas le droit de nous mentir à nous-même. Nous devons reconnaître que rien ne va plus, que notre pays va mal. Nous devons nous souvenir que le Gabon est notre bien comment. Il n’appartient à aucun clan, à aucun groupe, ni à aucune famille »

 

Comment sortir de ce bourbier ?

 

Barro Chambrier indique qu’il est désormais urgent que l’on sorte du blocage des postures actuelles. Chacun doit à son sens, faire preuve de dépassement et ne penser qu’à l’idéal Gabon d’abord.  «  C’est dans cet esprit que je pense qu’il est nécessaire de trouver, sans plus tarder, les  voies et moyens pour sortir de la situation politique actuelle, situation pleine d’incertitudes et qui, si nous n’y prenons garde, risque à terme de déboucher sur l’impasse » souligne l’ancien cadre du FMI.  Une posture, une vision désormais partagée par plusieurs acteurs politiques : «  Nous sommes un certain nombre à considérer  que dans la situation actuelle une période de transition s’impose » assène l’ancien ministre du Pétrole.

 

A cet effet, Barro annonce qu’avec d’autres personnalités politiques, il va entamer des discussions visant à proposer de façon consensuelle un nouveau cadre juridique  et institutionnel qui corresponde mieux à notre histoire, aux exigences du 21 siècle et aux aspirations de la jeunesse. Ce cadre, poursuit Barro,  devrait permettre d’apaiser le climat politique, d’instaurer la sérénité et de garantir la paix et la stabilité de notre pays, le  Gabon.

 

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires