IMG-LOGO
Accueil Article Barro Chambrier : « Pour sortir de la crise (…) nous devons parvenir à un consensus pour une période transitoire… »
Politique

Barro Chambrier : « Pour sortir de la crise (…) nous devons parvenir à un consensus pour une période transitoire… »

par BITOLI Valérie - 09 Jul 2020, 21:50 272 Vues 0 Commentaires
IMG Barro Chambrier prononçant son discours.

C’est le sens de l’appel lancé ce jour par Alexandre Barro Chambrier face à la crise dans laquelle plonge le pays. C’était à l’occasion du troisième anniversaire du RPM.

Un costume bleu-nuit sur-mesure, le regard vif, l’air très préoccupé, Alexandre Barro Chambrier descend les marches d’escalier  menant à la grande salle de réception du siège du parti sis au Centre-ville. Plusieurs cadres du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) l’attendent pour la prononciation de son discours à l’occasion du troisième anniversaire du parti ce 09 juillet.  Une minute de silence en la mémoire des militants, sympathisants  et amis qui ont quitté la terre des vivants,  puis un discours qui se veut le  plus franc possible.

 

Alexandre Barro Chambrier rappelle d’entrée, les circonstances de la naissance de la formation politique.  Avec une pointe de fierté, il indique qu’il y a  près de cinq an, avec un groupe de patriotes, animés avant tout par l’amour du Gabon et la sauvegarde de ses intérêts  supérieurs, ils ont   décidé de  prendre leurs distances avec la voie de la régression dans laquelle notre pays était, à toute vitesse, volontairement et quotidiennement précipité par Ali Bongo et ses amis émergents.

 

Mais cinq ans après la déclaration historique du samedi 27 juin, qui sonnait la rupture, la situation du pays n’a véritablement pas changée. Bien au contraire, Barro Chambrier dresse un tableau noir.  A la crise postélectorale de 2016 s’est greffée une nouvelle crise politique et institutionnelle avec la maladie d’Ali Bongo,  relève Barro Chambrier. « Particulièrement diminué par sa maladie, le chef de l’exécutif est de plus en plus absent  au sommet de l’Etat et dans l’incapacité d’assumer les lourdes charges de président de la République qu’il  s’était octroyé. Cette situation induit de nombreux et graves dysfonctionnements dans la direction du pays » fait remarquer le  président du RPM.

 

Devant cette situation chaotique que faire ? Comment sortir le pays du gouffre dans lequel il est plongé ? 

 

Barro Chambrier  estime qu’il est temps que  l’intérêt général prime sur l’intérêt individuel. D’où sa proposition de parvenir à un consensus pour une période transitoire. Barro réitère donc son appel pour que les forces vives du pays se réunissent à un moment donné  et trouvent les moyens d’apporter une véritable solution à cette crise majeure. « On ne sert pas les intérêts du Gabon en faisant semblant de ne rien voir. Personne non plus ne gagnerait à laisser la situation pourrir car tous les problèmes non résolus aujourd’hui ne disparaîtront pas pour autant. Ils nous attendront demain. Nous devons par conséquent faire preuve de dépassement, nous rassembler pour trouver des solutions, pour  faire en sorte que ce qui s’est passé en 2016 soit corrigé et ne se reproduise plus  jamais »  conclut-il.

 

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires