IMG-LOGO
Accueil Article Cnamgs : Les patients refoulés dans les pharmacies
Société

Cnamgs : Les patients refoulés dans les pharmacies

par BITOLI Valérie - 05 Jan 2020, 20:40 154 Vues 0 Commentaires
IMG La Cnamgs incapable de faire face à ses obligations.

Depuis le 2 janvier dernier, les patients assurés à la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) ne bénéficient plus de réduction sur leurs ordonnances.

L’éviction de Renaud Allogho Akoué et l’arrivée en novembre 2019, de Sévérin Anguillet n’ont pas changé grand chose aux difficultés que la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) rencontre. Précisément dans le respect de ses engagements envers les assurés.  Avoir une ordonnance Cnamgs et espérer se procurer des médicaments devient impossible, cela relève à la limite du miracle. Depuis le 02 janvier dernier, les prestations de la Cnamgs sont à l'arrêt dans la majorité des pharmacies de la capitale, Libreville.

Une situation des plus embarrassante pour les gabonais économiquement faible (GEF),  pour  qui la réduction des coûts des médicaments représentait un soulagement. « Ce matin en allant à la pharmacie des Facultés munie de mon ordonnance Cnamgs, j ai été surprise de me voir refuser des des médicaments. Je n’ai pas assez d’argent pour les acheter sans assurance, cela  me revient très cher », s’exaspère une patiente.

 

Pour les responsables des officines agréées Cnamgs, la cessation des prestations  sur  fiche de soin est consécutive au non-paiement des frais de prestations par la direction de la  santé de ladite structure. Une nouvelle montée de tensions entre les différentes entités dommageables pour les assurés. Seule la grande pharmacie des forestiers  accepte encore les assurés Cnamgs. Reste à savoir pour combien de temps ?

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires