IMG-LOGO
Accueil Article (Étéké): Un homme fusillé à bout portant après avoir égorgé une fillette de 4 ans
Société

(Étéké): Un homme fusillé à bout portant après avoir égorgé une fillette de 4 ans

par BITOLI Valérie - 08 Dec 2020, 11:36 590 Vues 1 Commentaires
IMG L' image insoutenable de la jeune fille égorgée.

Vison d'horreur ! Un jeune homme de 28 ans, connu sous le pseudonyme de ''Pitchou'' a été froidement assassiné après que ce dernier ait égorgé une fillette de 4 ans au village Mébé, situé à quelques kilomètres du district d'Etéké, dans le département de l'Ogoulou.

 

Par Wilfrid Kombe Nziengui

 

''Pitchou'', un jeune homme de 28 ans vient d'être froidement abattu par le père de sa victime. Les faits se passent le dimanche 6 décembre dernier aux environs de 10h au village Mébe, proche du district d'Etéké.

 

Selon une source familiale,  le jeune vivait à Lambaréné, dans la province du Moyen-Ogooué. Il se rend à Massima et Mebé où il séjourne depuis bientôt deux mois. Sa présence dans les deux villages est justifiée par son souhait de revoir ses proches qu'il n'avait plus revus depuis plusieurs années en plus de pratiquer l’activité de la fouille d’or. Histoire de se faire  un peu de sous. Seulement, le dimanche 6 décembre courant, la quiétude qui régnait dans la contrée va être pertubé par un double crime.  

 

Ce dimanche, en milieu de matinée. Pitchou va ainsi appâter la fillette qui se trouvait à la cours du domicile de ses parents. Innocente, la petite ne rechigne pas. Au contraire, elle suit à pas de tortue le jeune homme qui l'entraîne derrière la maison.

 

Là-bas, ''Pitchou'' exécutera le plan qu'il avait vraisemblablement mûri. La tête égorgée est séparée du reste du corps et emballée dans un sac qu'il prendra le soin de dissimuler dans la jungle. Quelques minutes plus tard, les parents ayant constaté l'absence de la gamine, vont se mettre à sa recherche dans le village. La cousine de la fillette, qui avait suivi la scène va orienter ces derniers chez ''Pitchou'' qui avouera son forfait sous la pression de la torture. Il conduira les villageois à l'endroit du crime. Le corps décapité de la fillette est découvert emballé et dans une mare de sang. La tête qu'il avait fini par dissimuler sera aussi découverte dans un sac blanc.

 

Informé, le père de la jeune fille commettra le coup fatidique. Il  prendra son calibre 12 puis  va tirer à bout portant sur le meurtrier de sa fille qui lui décède sur le champ. Depuis ces événements tragiques,  un vent de panique règne dans la localité.

 

(A suivre)  

 

 

Partagez:

1 Commentaires

Bob ousmane - Dec 14, 12:28

Je soutien fortement le papa de la fillette.


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires