IMG-LOGO
Accueil Article Faits-divers : Assassiné dans un bistrot à Fougamou !
Société

Faits-divers : Assassiné dans un bistrot à Fougamou !

par BITOLI Valérie - 07 Oct 2020, 05:33 750 Vues 0 Commentaires
IMG Le corps de Moukoundza M

A Fougamou, le chef lieu du département de Tsamba-Magotsi, un jeune homme d'une vingtaine d'années Moukoundza M, a été tué, dit-on, au cours d'une bagarre avec un de ses autres compagnons dans un débit de boisson de la ville. Les circonstances du décès encore non élucidées laissent penser plutôt  à un crime maquillé. Les faits !

 

Par Wilfrid Kombe Nziengui

 

Un jeune homme, d'une vingtaine d'années Moukoundza M, a trouvé la mort le samedi dernier à Fougamou, dans le département de Tsamba-Magotsi. Les circonstances réelles de ce décès demeurent encore non élucidées. Cependant, bien que la gendarmerie locale ait ouvert l'enquête pour lever le voile sur cette affaire, les proches de la famille du défunt, y voient un assassinat prémédité.

 

Tout aurait commencé au soir du samedi 26 septembre 2020, lorsque Moukoundza M reçoit un coup de fil de deux de ses amis, l'invitant à les retrouver au quartier Keridiambou. Apprend-t-on. Là-bas, chemin faisant, les jeunes vont décider de se rendre dans un bistrot, histoire de se partager une collation. Autour donc du pot, le trio raconte leurs histoires. Seulement, l'un d'entre eux se déplace pour vider sa vessie. Moukoundza et le meurtrier vont donc rester au bar.

 

À son retour, sans trop savoir comment ça commencé, le jeune homme qui regagne sa place après son besoin naturel est surpris de la scène macabre. Moukoundza M est allongé au sol sous son ami. Lauquel l’aurait asommé plusieurs coups de bouteils. La victime sera secourue avant d'être immédiatement conduit au centre médical de la ville. Mais se sera trop tard. Les médecins ne feront que constater le décès clinique du jeune homme.

 

Informés, les parents vont eux aussi découvrir le cadavre de leur enfant. Des grosses parties de chair sectionnées à plusieurs endroits du corps ont laissé les parents perplexe. Balayant du revers de la main, la thèse d'une simple rixe, les proches de Moukoundza tiennent mordicus que leur enfant aurait été victime d'un complot d'assassinat bien ourdi.

Le présumé auteur du crime a été arrêté. Il attend d'être présenté au procureur avant son incarcération à la maison d'arrêt de Mouila.

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires