IMG-LOGO
Accueil Article (Fougamou) Guy Bertrand Mapangou annonce l'offensive contre les crimes et les enlèvements dans Tsamba-Magotsi
Société

(Fougamou) Guy Bertrand Mapangou annonce l'offensive contre les crimes et les enlèvements dans Tsamba-Magotsi

par BITOLI Valérie - 18 Aug 2020, 14:43 168 Vues 0 Commentaires
IMG Le député de Tsamba Magotsi à l'offensive contre les enlèvements.

Suite à l’affaire Djenebou Magassa, le député du 1er siège du département de Tsamba-Magotsi a annoncé l'offensive contre les enlèvements et les crimes dans la localité.

 

Par Wilfrid Kombe Nziengui

 

Officiellement silencieux depuis le déclenchement de la disparition de gamine de 3 ans, Djenebou Magassa, le parlementaire du 1er siège du département de Tsamba-Magotsi, Guy Bertrand Mapangou, est sorti de son silence dans un communiqué de presse publié sur la page Facebook d’''Echos de Tsamba Magotsi'' le weekend écoulé.

 

Une sortie qui,  pour l’essentiel, a consisté à annoncer l'offensive contre les crimes et les enlèvements dans la localité : « En concertation et en synergie, le Député du premier siège, la Chefferie et la Notabilité de Tsamba-Magotsi, unanimement, ont décidé de passer désormais de la simple condamnation à l’action déterminée d’une offensive judiciaire suivie à l’effet de débusquer les vrais auteurs de ces perfidies innommables devenues récurrentes dans notre département ».

 

Pour ce faire, le député appelle les populations de cette partie du pays à demeurer vigilantes «  face à ce nouveau fléau national qui n’honore ni les auteurs, ni les commanditaires, encore moins la Nation gabonaise toute entière ».

 

« Guy-Bé » a, en outre, profité de cette tribune pour rappeler les fondamentaux d'une partie de l'histoire du département de Tsamba-Magotsi. « Dans sa diversité culturelle et linguistique, Tsamba-Magotsi reste et demeure le berceau des grandes valeurs traditionnelles positives, léguées par nos Ancêtres au travers des rites millénaires, notamment le Bwiti, le Konu, le Mwiri, le Mapetenguba, le Niembe, le Mugulu, le Mabandji, le Guilombu ».

 

Poursuivant son propos, Guy-Bé  salut la détermination du Parquet du Tribunal de première instance de Mouila et du professionnalisme des forces de sécurité et de défense, ainsi que la contribution active des populations grâce à qui la petite fille a été retrouvée dans la commune de Ntoum, dans la province de l'Estuaire, tout en exprimant le souhait ardent que le ou les responsables de cet événement soient rattrapés et punis conformément à la loi.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires