IMG-LOGO
Accueil Article Incendie volontaire au stade d’Engong : Franck Nguema parle d’acte terroriste
Sport

Incendie volontaire au stade d’Engong : Franck Nguema parle d’acte terroriste

par BITOLI Valérie - 01 May 2020, 17:42 363 Vues 0 Commentaires
IMG Une vue du groupe terroriste.

Le stade d’Engong d’Oyem vient d’être l’objet d’un incendie volontaire. Si des individus se réclamant de la « cellule du Grand nord » ont revendiqué la paternité de cette action, le gouvernement lui promet de faire la justice.

Il y a un problème de fond dans le pays et si on n’y prend garde demain peut se transformer en cauchemar. Alors que le gouvernement échoue lamentablement dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, voilà qu’un groupe de pseudos terroristes  vient d’incendier la loge présidentielle du stade Engong d’Oyem .  L’acte a été tout de suite revendiqué par   des hommes encagoulés se revendiquant  être du groupe « la Cellule du Grand nord ».  

 

La vidéo publiée par ce groupe sur les réseaux sociaux  est un assemblage d’images de l’incendie de la loge  associé à des messages clairs : «  on ne mange pas vos stades », « on ne boit pas vos stades », «  vos stades ne soignent pas le Covid-19 », «  Foutez- le camp avec vos stades »… Psychose dans l’opinion,  panique au sein du gouvernement. Franck Nguema, le ministre des Sports a immédiatement   convoqué, ce vendredi 1 er mai,   la presse pour une importante communication.   

 Pour le membre du gouvernement, il n’y a pas de doutes, cet acte à des visées politiques eu égard au discours et à l’organisation du groupe. Ce, dans le but de  troubler gravement l'ordre public par l'intimidation et la terreur des populations. Cet "incendie criminel prémédité" peut être qualifié « d’acte terroriste », indique le ministre des Sports.

 

Et de rajouter qu’en s'attaquant au stade d'Engong qui fait la fierté des Oyemois et du peuple du Woleu-Ntem, ces "terroristes" se sont attaqués violemment aux valeurs du sport et donc aux valeurs de paix, de fraternité, de concorde qui forgent l'idéal de rassembler et d'unir les peuples.  Au nom du gouvernement, Franck Nguema promet que cet acte ne restera pas impuni. Des enquêtes ont été aussitôt ouvertes afin d’appréhender les terroristes, lance le ministre.  Reste à savoir à qui profite réellement le crime.

 

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires