IMG-LOGO
Accueil Article (Infrastructures routières) Interruption du trafic sur le tronçon Tchibanga -Moabi
Société

(Infrastructures routières) Interruption du trafic sur le tronçon Tchibanga -Moabi

par BITOLI Valérie - 10 Nov 2020, 09:35 660 Vues 0 Commentaires
IMG Une vue des ponts submergés par les eaux.

La pluie qui s’est abattue dans la nuit du lundi 9  novembre dernier   a  été lourde de conséquences pour les ponts déjà vétustes  de la Douigny et de Doufoufou situés à quelques kilomètres de Moabi dans la province de la Nyanga.

 

C’est le début du calvaire pour les populations du département de la Douigny. Les habitants de cette localité de la province de la Nyanga sont quasiment coupés du monde. La pluie qui s’est abattue dans la nuit du lundi 9 novembre dernier a causé la destruction de deux  ponts sur le tronçon Tchibanga-Moabi.

La montée des eaux du fleuve Douigny et la force du courant ont emporté les morceaux de planches qui faisaient office de ponts.  Plusieurs débris d’arbres   ont en plus terminé leur course  sur ce qui restait des ponts. Une catastrophe qui accentue davantage la misère des populations. Ces dernières déjà impactées par  les délestages et le manque du personnel soignant dans les structures hospitalières, ne savent plus comment se rendre à Tchibanga, la capitale provinciale où elle se ravitaillent en vivres et autres produits. 

 

En effet, l’opération de réhabilitation des ponts qui a été menée pendant le mois d’octobre par le conseil départemental de la Douigny n’a pas pris en compte ce tronçon. Lequel nécessite également des travaux d’envergure. D’où l’urgence d’une réfection rapide de ces deux ponts avant la grande saison des pluies d’ici le mois de mars. Entre temps, cette situation oblige les habitants de Moabi à rallier  Tchibanga  par  la voie qui mène à Ndendé. Là aussi c’est un  véritable parcours du combattant pour les automobilistes au regard de l’impraticabilité du tronçon Moabi-Mbadi avec le retour des pluies.

 

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires