IMG-LOGO
Accueil Article (Insolite) Booué : Un groupe de cambrioleurs restitue le matériel volé de peur d’être rattrapé par le diable
Société

(Insolite) Booué : Un groupe de cambrioleurs restitue le matériel volé de peur d’être rattrapé par le diable

par BITOLI Valérie - 25 Sep 2020, 17:28 387 Vues 0 Commentaires
IMG L' affaire est sur toutes les bouches dans la ville de Boué.

Deux jeunes voleurs, ayant pour habitude de sévir dans la ville de Booué, de peur d’être rattrapés par le diable ont restitué le matériel volé la veille dans un bar appartenant à SM, un jeune débrouillard originaire de la province de la Ngounié.

Par Wilfrid Kombe Nziengui

 

Le fait insolite ne manque pas de susciter des réactions dans la ville de  Booué, chef-lieu du département de la Lopé, dans l’Ogooué-Ivindo. Tout dernièrement, deux  jeunes dont l’âge varie entre 14 et 20 ans  se sont introduits nuitamment dans un bistrot situé au quartier « Carrefour TP ».  Emportant avec eux plusieurs objets dont un écran plasma, un baffle amplifié, des jeux de lumières et  quelques boissons contenues dans le congélateur.

 

Le matin, la gérante qui constatera le vol, sans jamais porter des soupçons sur les présumés  cambrioleurs, ne prendra  aucune décision en l’absence du propriétaire du commerce qui se trouvait en forêt pour des travaux dans un chantier forestier. Le soir, SM rentre du travail et apprend la nouvelle. Comme un bon manager il prend attache avec sa gérante qui lui fait le rapport verbal de la situation. Il rentre chez lui  sans jamais donner la conduite à tenir à la serveuse. Cependant toute la nuit, le jeune commerçant médite sur le sort qu’il devra  réserver aux voleurs. C’est ainsi que le matin très tôt aux environs de 6h, SM, sort de sa chambre et se dirige derrière la maison. Il coupe un tronc de bananier qu’il attache à la façon traditionnelle autour de la taille avant de circuler dans le quartier en plein rituel maléfique contre les voleurs. Un scénario qui deviendra le sujet de conversation dans les foyers de la ville de Booué.

 

Inquiets d’être tués par le « diable », les voleurs viendront restituer tout le matériel dérobé. L’opération se fera dans la nuit. Le matin, en sortant de la maison, SM va se rendre compte que tous ses appareils ont été posés contre le mur de sa maison.  Mieux, deux jours plus tard, SM reçoit la convocation du chef du quartier. Ne se doutant de rien, le propriétaire du bar répond à la convocation de l'auxiliaire de commandement chez qui il trouvera un curieux  dispositif. A la prise de parole du chef, deux jeunes vont se présenter à SM comme étant les voleurs des appareils, objet de la discorde. Le duo va ensuite solliciter la clémence de SM qui en rentrant se montrera compréhensif et va désamorcer le processus du rituel.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires