IMG-LOGO
Accueil Article Levée de l’immunité parlementaire: Ndoundangoye envoie balader l’Assemblée
Politique

Levée de l’immunité parlementaire: Ndoundangoye envoie balader l’Assemblée

par BITOLI Valérie - 23 Dec 2019, 22:28 1370 Vues 0 Commentaires
IMG Justin Ndoundangoye défie le pouvoir.

Le député du deuxième arrondissement a refusé de se présenter devant la Commission Ad hoc censée l’entendre sur les faits de malversations financières et de blanchiment de capitaux.

Nouveau rebondissement dans la désormais affaire de la levée de l’immunité parlementaire de l’honorable Justin Ndoundangoye. Alors qu’il était censé se présenter ce matin, devant la Commission Ad hoc en charge d’écouter sa version des faits face aux griefs qui lui son reprochés par le ministère public, l’ex ministre des Transports à tout simplement refusé de se rendre à cette audition. 

 

C’est ce qui ressort du compte-rendu fait  par l’honorable Aurélien Ntoutoume en tant que président de ladite commission. Dans une déclaration faite au sein de la  télévision publique, Aurélien Ntoutoume exprime la désolation des onze membres de la Commission : «  en venant nous rencontrer l’honorable ne se trouverait ni devant un tribunal, ni face à ses adversaires (…) mais face à onze députés souhaitant échanger avec leur collègue pour savoir si les faits évoqués à son encontre sont bien de nature à justifier que lui soit retiré une prérogative garantie par notre loi fondamentale ».

 

Mais « Okulu la solution » a vu en cette invite un piège. L’ex tout-puissant ministre exige que lui soit communiqué au préalable le dossier d’accusation. Dans une réponse adressée au président de la Commission vendredi dernier, Ndoundangoye lançait : «  vous dites vouloir m’entendre ? Disposez-vous du dossier complet de l’accusation, notamment les fameuses déclarations (PV d’audition du juge où j’aurai imaginairement été cité ? Je veux l’avoir ».  Pas de doutes Ndoundangoye  défie ouvertement le régime qu’il a longtemps servi. Pour combien de temps encore ? Quand on sait que son arrestation est déjà actée.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires