IMG-LOGO
Accueil Article Libres propos de Lindsay Ongoundou:« Notre propre terre ne nous reconnaît même plus tellement nous sommes faibles peureux et attentistes. »
Politique

Libres propos de Lindsay Ongoundou:« Notre propre terre ne nous reconnaît même plus tellement nous sommes faibles peureux et attentistes. »

par BITOLI Valérie - 12 Jan 2020, 10:35 163 Vues 0 Commentaires
IMG Le peuple gabonais mobilisé lors des obsèques d'AMO.

Sans porter de gangs, ni faire dans la langue de bois, cette militante pour l’alternance démocratique au Gabon tire à boulets rouges sur le peuple gabonais accusé d’attentisme alors que le pays sombre. Lecture !

L'opération dignité m'a enseigné une chose sur le peuple Gabonais. Nous ne sommes pas prêts à être libres puisque peu déterminés à nous battre. En 2 ans et demi de résistance on pleurniche, on accuse Ping on accuse Ali qui vous a dit que la liberté s'obtient comme ça ? Vous êtes des fillettes à pleurer comme des bébés demandez à tous les combattants de la liberté combien de temps ils ont souffert, Mandela est resté privé de liberté pendant 27 ans, vous vos petits  2 ans à manger dormir vous marier vous reproduire et résister sur Facebook vous venez jouer les calimero ici.

 

Demandez à Hervé Mombo Kinga quel est le prix de la liberté. Demandez à LAW et à Bertrand Zibi Abeghe ce que leur a coûté leur soif de liberté. Vous nous emmerdez avec vos déceptions et vos analyses à 2 balles. On pleure on évoque les ancêtres. Quels ancêtres ? Ils sont tous morts et enterrés ils ne viendront pas nous libérer de  l'oppression. Notre propre terre ne nous reconnaît même plus tellement nous sommes faibles peureux et attentistes.

 

Vous accusez Ping mais vos pères qu'ont ils fait depuis 93 ? Vous mêmes avez été nourris à la mamelle du kleptocrate PDG. Maintenant que vous avez grandi vous vous permettez de faire des reproches aux gens qui ont pris leur courage à deux mains pour l'avenir de vos enfants. Vous êtes quel genre de sorciers ? Je comprends aujourd'hui ceux qui vous laissent à votre sort. Si je n'étais pas chrétienne je serais devenue PEDEGISTE sans regret parce que se battre aux côtés de gens comme vous est un supplice. Allez ciao et laissez le nom de Kelly ONDO en dehors de votre ministère de la lâcheté et des reproches.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires