IMG-LOGO
Accueil Article Plainte de la société civile : le fils du président doit expliquer son enrichissement
Politique

Plainte de la société civile : le fils du président doit expliquer son enrichissement

par BITOLI Valérie - 13 Jan 2020, 21:31 294 Vues 0 Commentaires
IMG Comment le fils du président s'est enrichi aussi vite?

La société civile libre vient d’annoncer le dépôt de plusieurs plaintes contre Nourredin Bongo Valentin afin que toute la lumière soit faite sur les moyens par lesquels le fils du président a acquis en si peu de temps sa richesse.

Corruption active, corruption d’agent public et étranger, blanchiment de capitaux, détournement de deniers publics et biens mal acquis, la société civile gabonaise n’est pas allée avec le dos de la cuillère en initiant une plainte auprès du parquet de la République,  de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite et de l’Agence nationale d’investigation financière  contre Nourredin Bongo Valentin.  

 

La plainte initiée par George Mpaga ( Rolbg),  Dynamique Unitaire (Jean Rémy Yama), CA Suffit Comme Ca ( Marcel Libama) Mouvement Sauvons la République ( Ghislain Malanda)  veut contraindre les instances judiciaires à ouvrir une série d’investigations et de procès sur les acquisitions  supposées illégales du fils d’Ali  Bongo.  Outre l’affaire de sacs d’argent transportés par des éléments de la Garde républicaine, la société civile interroge les moyens par lesquels un jeune homme qui n’a presque jamais travaillé de sa vie à pu se procurer en très peu de temps un immeuble abritant son restaurant et sa boite de nuit situés en face au Conseil économique, social et environnemental.

 

Avant de rajouter qu’ : « il nous revient qu’il faudrait, par ailleurs, enquêter sur les activités opaques des sociétés- écrans de Nourredin Bongo Valentin enregistrées à Dubaï, à travers Family office, et d’autres sociétés dont Média Volontaire domicilié à ECOBANK Gabon avec pour Co gestionnaire Abdoul Oceni Ossa, Directeur de cabinet adjoint du chef de l’Etat et fils de l’Imam Oceni Ossa, Imam de la Mosquée Hassan II ».

 

Dans l’opinion cette action en justice suscite moult polémiques. Entre ceux qui pensent que cette plainte  est une pure distraction, car vouée à l’échec, et ceux qui estiment au contraire, qu’elle est nécessaire pour que la famille Bongo précisément Nourredin Bongo Valentin s’explique sur les conditions d’acquisition de l’ensemble de ses biens. L’objectif de la société civile étant de contraindre  le système judiciaire à agir dans le sens de la manifestation de la vérité.

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires