IMG-LOGO
Accueil Article Sanctions au PDG : Nkoghe Bekalé, Mabala et Mangouala écopent d’une mise en demeure
Politique

Sanctions au PDG : Nkoghe Bekalé, Mabala et Mangouala écopent d’une mise en demeure

par BITOLI Valérie - 01 Aug 2020, 17:21 2964 Vues 0 Commentaires
IMG La descente aux enfers pour l'ancien PM.

Dans le lot des sanctions rendues publiques par la commission de discipline du PDG, ces trois différentes personnalités ont été rappelées à l’ordre.

 

Julien Nkoghe Bekalé (ancien Premier ministre, membre du comité permanent du bureau politique dans l’Estuaire),  Martin Mabala (membre du bureau politique et président du groupe parlementaire) et Raphaël Mangouala (membre du conseil consultatif des sages) viennent tous les trois d’être rappelé à l’ordre  par la Commission de discipline du  Parti démocratique gabonais en recevant des mises en demeure. 

 

La commission dirigée par Cyriaque Mvourandjiami reproche à ces trois  hiérarques du parti au pouvoir l’indiscipline observée suite « au vote d’adoption par le Parlement de la loi n° 006/2020 portant modification du Code pénal ».  

 

La Commission de discipline indique, dans son rapport rendu public ce jour, avoir fait le constat d’un management approximatif du processus ayant conduit au vote, d’une absence de concertation au sein du groupe parlementaire PDG à l’Assemblée nationale et d’une méconnaissance des réelles modifications apportées au Code pénal. Ce qui d’après la commission a entraîné une confusion dans les débats d’adoption et suscité une polémique stérile dans l’opinion. 

 

Si la commission de discipline a profité de cette occasion pour rappeler que l’adoption du nouveau code marque la volonté du législateur de renforcer au Gabon le respect des droits humains,  il invite désormais les cadres  de la formation politique occupant des postes au sein du gouvernement, du parlement ou dans toutes les institutions et administrations à « prendre conscience du poids de leurs responsabilités et à faire preuve d’exemplarité et de cohésion ».  Chaud devant !

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires