IMG-LOGO
Accueil Article SDG : Juste Louango obtient la tête d’Indjendje Ndela
Politique

SDG : Juste Louango obtient la tête d’Indjendje Ndela

par BITOLI Valérie - 05 Jun 2020, 17:21 546 Vues 0 Commentaires
IMG Le député d'Owendo première victime de Juste Louango.

Le député de la commune d’Owendo vient d’être évincé de la tête du groupe parlementaire SDG à l’Assemblée nationale. Conséquence d’une procédure de destitution interne lancée par le président de cette formation politique.

L’information vient d’être rendue publique par le quotidien l’Union. Le  président des  Sociaux-démocrates gabonais, Juste Louango Bouyomeka a procédé depuis, le  mercredi 03 juin dernier, au changement du président de son groupe parlementaire. Longtemps en guerre ouverte avec  Pierre-Daniel Indjendje Ndela, Juste Louango avait lancé en interne une procédure de destitution du député du 1er siège de la commune d’Owendo.  D’où la convocation,  le 08 mars dernier,  des députés SDG  pour  la signature  d’une motion de censure contre le désormais ex président du groupe parlementaire avant que cette décision soit portée au bureau de l’Assemblée nationale pour être entérinée.  C’est désormais chose faite puisque Jean Bosco Mbagou, le député du siège unique du département de l’Offoue-Onoye  prend les rênes à la tête du groupe parlementaire.

 

Une décision qui ne va pas calmer les tensions au sein d’un parti  politique gangréné ces derniers mois par une guerre ouverte entre ses cadres. Daniel Indjendje Ndela et plusieurs autres députés accusent ouvertement Juste Louango de se servir d’eux comme des vaches à lait alors que la situation financière du parti  ne  cesse de se dégrader.

 

Ils en veulent pour preuve, le fait que  les députés cotissent  près 200  mille Fcfa par mois sur un salaire d’1 million 700 FCFA. En plus de se voir retirer plus d’un million de Fcfa par le parti lors des versements des émoluments liés aux frais de cabinet, aux tournées parlementaires et à l’organisation de la fête de l’indépendance dans leurs localités respectives. 

 

Or, pour Juste Louango, nombreux de ces  parlementaires font montre d’ingratitude en refusant de soutenir financièrement le parti  en cette période difficile. C’est d’ailleurs, ce qui vaut aujourd’hui à Paul Daniel Indjendje son éviction de la tête du groupe parlementaire. Ce dernier  est accusé de briller par une absence chronique aux réunions du parti en plus de ne pas être  à jour de ses cotisations.  Du reste, les agents contractuels au sein de cette formation politique exigent toujours le paiement de près de six mois de salaires et autres primes.  

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires