IMG-LOGO
Accueil Article Vie des partis politiques: Michel Menga M’Essone coincé dans ses contradictions
Culture

Vie des partis politiques: Michel Menga M’Essone coincé dans ses contradictions

IMG Michel Menga M'Esson vivrait ses derniers instants au gouvernement

 

MMichel Menga M’Essone a hérité, lors du dernier remaniement gouvernemental, du portefeuille de la Décentralisation et de la Cohésion sociale. Autant dire une coquille vide en prélude à sa  sortie du gouvernement. Pour autant, le natif de Cocobeach croit toujours à un miracle qui le maintiendrait aux affaires.

Ce qui explique son silence dans la chienlit politique à la mairie de Mouila. Alors que le Parti démocratique gabonais (PDG) a usé de tous les stratagèmes possibles, pour empêcher l’élection du candidat du Rassemblement héritage et modernité à la tête de la mairie, Michel Menga M’Essone, en tant que président de cette formation politique, s’est gardé d’intervenir ou encore d’apporter son soutien à ses militants. Abandonnant ainsi dans cette lutte, Serge Maurice Mabiala.

 

Le Secrétaire général du RHM et député de Mouila avait dû, tout seul, affronter, les Yves-Fernand Manfoumbi, Jean-Norbert Diramba, Léon NZouba, Biendi Maganga Moussavou et autres qui avaient fait le déplacement sur Mouila.

 

La suite de l’histoire est connue de tous, le PDG a récupéré une mairie dans laquelle les Conseillers de l’opposition étaient pourtant majoritaires.Inéluctablement, l’attitude de Menga M’Essone a jeté le froid au RHM. Si, jusqu’ici, Mabiala s’est abstenu de critiquer, ouvertement, la fourberie de son président, il n’est pas sûr que l’élu de Mouila accepte sans rien dire l’assassinat programmé du parti pour servir les seuls intérêts de Menga M’Essone.

Partagez:

Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires