IMG-LOGO
Accueil Article Santé d’Ali Bongo : la guerre ouverte dans la famille Bongo/Dabany
Politique

Santé d’Ali Bongo : la guerre ouverte dans la famille Bongo/Dabany

par BITOLI Valérie - 19 Mar 2020, 13:47 666 Vues 0 Commentaires
IMG Patience Dabany lors de sa déclaration télévisée.

Plus rien ne va dans la famille maternelle d’Ali Bongo. L’oncle et la mère du président se déchirent sur la place publique autour de la santé de leur enfant.

Ceux qui ont demandé la déclaration de la vacance du pouvoir au sommet de l’Etat, après l’Accident vasculaire cérébrale (AVC) d’Ali Bongo à Ryad, ont eu tort d’avoir eu raison trop tôt.  L’évolution des évènements politiques dans le pays donne chaque jour raison aux membres de l’Appel à agir et aux formations politiques de l’opposition qui estimaient que le président de la République eu égard à son état de santé n’était plus en même d’assurer les charges  qui sont les siennes.  

 

Aujourd’hui, ce débat est relancé sur la place publique, non pas par une opposition accusée de vouloir profiter de l’état de santé du chef de l’Etat pour prendre le pouvoir, mais par les membres de la famille d’Ali Bongo.  Jean Boniface Assélé (oncle maternel) et Patience Dabany (mère) d’Ali Bongo  se livrent désormais  par médias interposés une guerre familiale indigeste autour de la santé de leur enfant.

 

Sur sa chaîne de radio (Génération nouvelle) l’oncle  soutien la thèse selon laquelle son neveu doit aujourd’hui remettre le pouvoir à son peuple pour se consacrer à sa santé.  Le  Général à la retraite est même allé  plus loin en faisant allusion à une probable disparition de son neveu après l’AVC de Ryad.   Une sortie publique qui a eu le don de provoquer la colère de la mère du président de la République, laquelle estime que son grand-frère fait dans du chantage.  Patience Dabany dit ne pas comprendre pourquoi son Grand-frère passe dans les médias pour dire que son fils Ali Bongo est mort. «  Assélé laisse mon fils tranquille (…) Celui qui cherchera mon fils passera d’abord sur mon cadavre…   Tu as gaspillé la famille à cause de l’argent. Si on ne t’en donne pas  tu fais le chantage. », a lancé l’ex épouse d’Omar Bongo. 

 

Problème, la bagarre de chiffonniers dans la famille maternelle du président a lieu au moment où le pays tout entier est censé concentrer ses forces contre la propagation du Coronavirus.  La sortie de la mère du président de la République a donc eu pour conséquence d’éclipser la déclaration d’Ali Bongo sur la pandémie alors qu’elle était depuis plusieurs jours attendue. Un grand désordre dégradant et avilissant pour l’image du pays.  N’est-il pas  temps de mettre fin à ce spectacle honteux au sommet de l’Etat ?

Partagez:

0 Commentaires


Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires